Laudio.fr, 1er réseau d'Audioprothésistes Indépendants

Laudio.fr est le 1er réseau d'audioprothésistes indépendants en France.

Laudio.fr est également un site d'information sur les appareils auditifs destiné au grand public.

Il dispose d'un catalogue de marques (appareils auditifs invisibles et prothèses auditives et solutions d'entretien) et d'un annuaire d'audioprothésistes indépendants installés en France métropolitaine et dans les DOM TOM.

Des prothèses auditives invisibles

Afin de trouver des appareils auditifs discrets qui vous conviendront et qui seront adaptées à vos besoins, nous vous recommandons de demander conseil à votre audioprothésiste. Il est également conseillé de consulter régulièrement votre médecin ORL afin de surveiller votre audition et faire un test audiogramme.

Plusieurs grandes marques sont spécialistes des appareils pour les problèmes d'audition et vous pouvez les retrouver chez un de nos audioprothésistes Indépendants sur notre site. Retrouvez nos marques d'appareils auditifs intra-auriculaires enfant et adulte : AM, Audiomedi, Bernafon, Biotone, Ivox, Oticon, Phonak, Resound, Sebotek, Siemens, Sonic, Starkey, Unitron, Vivatone, Widex, etc ...

Large choix d’appareils auditifs chez Laudio.fr

Les prothèses auditives corrigent l'audition : Hyperacousie, Presbyacousie, Surdité.

Votre audioprothésiste vous propose un large choix d’aides auditives de dernières générations, fabriquées par les plus grandes marques, afin de répondre au mieux à vos besoins.

Expertise et accompagnement

Votre audioprothésiste est un professionnel de santé diplômé d’État. Expert de l’audition, il vous assure une adaptation et un suivi régulier.

Bilan auditif gratuit

Votre audioprothésiste réalise gratuitement, sur rendez-vous, un bilan de votre gène auditive.

Essai sans engagement

Il vous est possible de tester librement vos aides auditives et dans toutes les situations de votre vie quotidienne.

Le fonctionnement de l' oreille Oreille L'une des fonctions de l'oreille est de capter puis de transformer les vibrations sonores en impulsions nerveuses envoyées au cerveau, afin de nous permettre de percevoir les sons. Il faut distinguer trois parties :

- L’oreille externe, formée du pavillon et du conduit auditif.
- L’oreille moyenne qui comprend le tympan et les osselets ou chaîne ossiculaire ; du fait de leurs formes caractéristiques, ses osselets s’appellent le marteau, l’enclume et l’étrier ; les sons sont le résultat de vibrations de l’air dans le conduit auditif qui ont pour effet de faire vibrer le tympan, vibrations transmises ensuite le long de la chaine ossiculaire.
- L’oreille interne qu’on appelle aussi labyrinthe du fait de sa complexité ; elle est constituée de trois régions anatomiques : le vestibule et les trois canaux semi-circulaires qui contribuent au sens de l'équilibre, et la cochlée ou le limaçon qui sert à l'audition en codant les vibrations reçues.
et de l'audition

Le système auditif se divise en trois parties successives qui saisissent et transmettent au cerveau les informations sonores. Elles pénètrent par l' oreille Oreille L'une des fonctions de l'oreille est de capter puis de transformer les vibrations sonores en impulsions nerveuses envoyées au cerveau, afin de nous permettre de percevoir les sons. Il faut distinguer trois parties :

- L’oreille externe, formée du pavillon et du conduit auditif.
- L’oreille moyenne qui comprend le tympan et les osselets ou chaîne ossiculaire ; du fait de leurs formes caractéristiques, ses osselets s’appellent le marteau, l’enclume et l’étrier ; les sons sont le résultat de vibrations de l’air dans le conduit auditif qui ont pour effet de faire vibrer le tympan, vibrations transmises ensuite le long de la chaine ossiculaire.
- L’oreille interne qu’on appelle aussi labyrinthe du fait de sa complexité ; elle est constituée de trois régions anatomiques : le vestibule et les trois canaux semi-circulaires qui contribuent au sens de l'équilibre, et la cochlée ou le limaçon qui sert à l'audition en codant les vibrations reçues.
externe, passent ensuite par l' oreille Oreille L'une des fonctions de l'oreille est de capter puis de transformer les vibrations sonores en impulsions nerveuses envoyées au cerveau, afin de nous permettre de percevoir les sons. Il faut distinguer trois parties :

- L’oreille externe, formée du pavillon et du conduit auditif.
- L’oreille moyenne qui comprend le tympan et les osselets ou chaîne ossiculaire ; du fait de leurs formes caractéristiques, ses osselets s’appellent le marteau, l’enclume et l’étrier ; les sons sont le résultat de vibrations de l’air dans le conduit auditif qui ont pour effet de faire vibrer le tympan, vibrations transmises ensuite le long de la chaine ossiculaire.
- L’oreille interne qu’on appelle aussi labyrinthe du fait de sa complexité ; elle est constituée de trois régions anatomiques : le vestibule et les trois canaux semi-circulaires qui contribuent au sens de l'équilibre, et la cochlée ou le limaçon qui sert à l'audition en codant les vibrations reçues.
moyenne puis dans l' oreille Oreille L'une des fonctions de l'oreille est de capter puis de transformer les vibrations sonores en impulsions nerveuses envoyées au cerveau, afin de nous permettre de percevoir les sons. Il faut distinguer trois parties :

- L’oreille externe, formée du pavillon et du conduit auditif.
- L’oreille moyenne qui comprend le tympan et les osselets ou chaîne ossiculaire ; du fait de leurs formes caractéristiques, ses osselets s’appellent le marteau, l’enclume et l’étrier ; les sons sont le résultat de vibrations de l’air dans le conduit auditif qui ont pour effet de faire vibrer le tympan, vibrations transmises ensuite le long de la chaine ossiculaire.
- L’oreille interne qu’on appelle aussi labyrinthe du fait de sa complexité ; elle est constituée de trois régions anatomiques : le vestibule et les trois canaux semi-circulaires qui contribuent au sens de l'équilibre, et la cochlée ou le limaçon qui sert à l'audition en codant les vibrations reçues.
interne qui envoie les signaux sonores au cerveau. Ces étapes transforment progressivement les vibrations aériennes en vibrations solidiennes puis en signal nerveux. Le parcours du son depuis l' oreille Oreille L'une des fonctions de l'oreille est de capter puis de transformer les vibrations sonores en impulsions nerveuses envoyées au cerveau, afin de nous permettre de percevoir les sons. Il faut distinguer trois parties :

- L’oreille externe, formée du pavillon et du conduit auditif.
- L’oreille moyenne qui comprend le tympan et les osselets ou chaîne ossiculaire ; du fait de leurs formes caractéristiques, ses osselets s’appellent le marteau, l’enclume et l’étrier ; les sons sont le résultat de vibrations de l’air dans le conduit auditif qui ont pour effet de faire vibrer le tympan, vibrations transmises ensuite le long de la chaine ossiculaire.
- L’oreille interne qu’on appelle aussi labyrinthe du fait de sa complexité ; elle est constituée de trois régions anatomiques : le vestibule et les trois canaux semi-circulaires qui contribuent au sens de l'équilibre, et la cochlée ou le limaçon qui sert à l'audition en codant les vibrations reçues.
externe jusqu'au cerveau se fait en de nombreuses phases mettant en jeu des processus mécaniques complexes à saisir. 

De quoi se compose notre oreille Oreille L'une des fonctions de l'oreille est de capter puis de transformer les vibrations sonores en impulsions nerveuses envoyées au cerveau, afin de nous permettre de percevoir les sons. Il faut distinguer trois parties :

- L’oreille externe, formée du pavillon et du conduit auditif.
- L’oreille moyenne qui comprend le tympan et les osselets ou chaîne ossiculaire ; du fait de leurs formes caractéristiques, ses osselets s’appellent le marteau, l’enclume et l’étrier ; les sons sont le résultat de vibrations de l’air dans le conduit auditif qui ont pour effet de faire vibrer le tympan, vibrations transmises ensuite le long de la chaine ossiculaire.
- L’oreille interne qu’on appelle aussi labyrinthe du fait de sa complexité ; elle est constituée de trois régions anatomiques : le vestibule et les trois canaux semi-circulaires qui contribuent au sens de l'équilibre, et la cochlée ou le limaçon qui sert à l'audition en codant les vibrations reçues.
?

L' oreille Oreille L'une des fonctions de l'oreille est de capter puis de transformer les vibrations sonores en impulsions nerveuses envoyées au cerveau, afin de nous permettre de percevoir les sons. Il faut distinguer trois parties :

- L’oreille externe, formée du pavillon et du conduit auditif.
- L’oreille moyenne qui comprend le tympan et les osselets ou chaîne ossiculaire ; du fait de leurs formes caractéristiques, ses osselets s’appellent le marteau, l’enclume et l’étrier ; les sons sont le résultat de vibrations de l’air dans le conduit auditif qui ont pour effet de faire vibrer le tympan, vibrations transmises ensuite le long de la chaine ossiculaire.
- L’oreille interne qu’on appelle aussi labyrinthe du fait de sa complexité ; elle est constituée de trois régions anatomiques : le vestibule et les trois canaux semi-circulaires qui contribuent au sens de l'équilibre, et la cochlée ou le limaçon qui sert à l'audition en codant les vibrations reçues.
externe se compose d'un lobule, d'un pavillon et d'une coque donnant sur le conduit auditif externe. Au fond de ce conduit se trouve le tympan. Il sert de frontière physique entre l' oreille Oreille L'une des fonctions de l'oreille est de capter puis de transformer les vibrations sonores en impulsions nerveuses envoyées au cerveau, afin de nous permettre de percevoir les sons. Il faut distinguer trois parties :

- L’oreille externe, formée du pavillon et du conduit auditif.
- L’oreille moyenne qui comprend le tympan et les osselets ou chaîne ossiculaire ; du fait de leurs formes caractéristiques, ses osselets s’appellent le marteau, l’enclume et l’étrier ; les sons sont le résultat de vibrations de l’air dans le conduit auditif qui ont pour effet de faire vibrer le tympan, vibrations transmises ensuite le long de la chaine ossiculaire.
- L’oreille interne qu’on appelle aussi labyrinthe du fait de sa complexité ; elle est constituée de trois régions anatomiques : le vestibule et les trois canaux semi-circulaires qui contribuent au sens de l'équilibre, et la cochlée ou le limaçon qui sert à l'audition en codant les vibrations reçues.
externe et l' oreille Oreille L'une des fonctions de l'oreille est de capter puis de transformer les vibrations sonores en impulsions nerveuses envoyées au cerveau, afin de nous permettre de percevoir les sons. Il faut distinguer trois parties :

- L’oreille externe, formée du pavillon et du conduit auditif.
- L’oreille moyenne qui comprend le tympan et les osselets ou chaîne ossiculaire ; du fait de leurs formes caractéristiques, ses osselets s’appellent le marteau, l’enclume et l’étrier ; les sons sont le résultat de vibrations de l’air dans le conduit auditif qui ont pour effet de faire vibrer le tympan, vibrations transmises ensuite le long de la chaine ossiculaire.
- L’oreille interne qu’on appelle aussi labyrinthe du fait de sa complexité ; elle est constituée de trois régions anatomiques : le vestibule et les trois canaux semi-circulaires qui contribuent au sens de l'équilibre, et la cochlée ou le limaçon qui sert à l'audition en codant les vibrations reçues.
moyenne. Le tympan est une membrane sur laquelle l'onde sonore vient taper. Le tympan, en vibrant, entre en contact avec un petit os appelé le marteau. Il est lui-même en contact avec un autre os nommé l'enclume et sur lequel il frappe.

L'enclume frappe à son tour sur un troisième os : l'étrier. La chaîne des osselets conduit mécaniquement le son jusqu'à l' oreille Oreille L'une des fonctions de l'oreille est de capter puis de transformer les vibrations sonores en impulsions nerveuses envoyées au cerveau, afin de nous permettre de percevoir les sons. Il faut distinguer trois parties :

- L’oreille externe, formée du pavillon et du conduit auditif.
- L’oreille moyenne qui comprend le tympan et les osselets ou chaîne ossiculaire ; du fait de leurs formes caractéristiques, ses osselets s’appellent le marteau, l’enclume et l’étrier ; les sons sont le résultat de vibrations de l’air dans le conduit auditif qui ont pour effet de faire vibrer le tympan, vibrations transmises ensuite le long de la chaine ossiculaire.
- L’oreille interne qu’on appelle aussi labyrinthe du fait de sa complexité ; elle est constituée de trois régions anatomiques : le vestibule et les trois canaux semi-circulaires qui contribuent au sens de l'équilibre, et la cochlée ou le limaçon qui sert à l'audition en codant les vibrations reçues.
interne. L'étrier tape sur la fenêtre ovale et la fenêtre ronde, marquant la limite entre l' oreille Oreille L'une des fonctions de l'oreille est de capter puis de transformer les vibrations sonores en impulsions nerveuses envoyées au cerveau, afin de nous permettre de percevoir les sons. Il faut distinguer trois parties :

- L’oreille externe, formée du pavillon et du conduit auditif.
- L’oreille moyenne qui comprend le tympan et les osselets ou chaîne ossiculaire ; du fait de leurs formes caractéristiques, ses osselets s’appellent le marteau, l’enclume et l’étrier ; les sons sont le résultat de vibrations de l’air dans le conduit auditif qui ont pour effet de faire vibrer le tympan, vibrations transmises ensuite le long de la chaine ossiculaire.
- L’oreille interne qu’on appelle aussi labyrinthe du fait de sa complexité ; elle est constituée de trois régions anatomiques : le vestibule et les trois canaux semi-circulaires qui contribuent au sens de l'équilibre, et la cochlée ou le limaçon qui sert à l'audition en codant les vibrations reçues.
moyenne et l' oreille Oreille L'une des fonctions de l'oreille est de capter puis de transformer les vibrations sonores en impulsions nerveuses envoyées au cerveau, afin de nous permettre de percevoir les sons. Il faut distinguer trois parties :

- L’oreille externe, formée du pavillon et du conduit auditif.
- L’oreille moyenne qui comprend le tympan et les osselets ou chaîne ossiculaire ; du fait de leurs formes caractéristiques, ses osselets s’appellent le marteau, l’enclume et l’étrier ; les sons sont le résultat de vibrations de l’air dans le conduit auditif qui ont pour effet de faire vibrer le tympan, vibrations transmises ensuite le long de la chaine ossiculaire.
- L’oreille interne qu’on appelle aussi labyrinthe du fait de sa complexité ; elle est constituée de trois régions anatomiques : le vestibule et les trois canaux semi-circulaires qui contribuent au sens de l'équilibre, et la cochlée ou le limaçon qui sert à l'audition en codant les vibrations reçues.
interne. Les vibrations sonores parviennent à la cochlée. En forme de spirale et rempli de liquide, elle se compose de cellules ciliées qui se meuvent en réaction aux ondes qu'elles perçoivent.

Ces cellules sensorielles, capables de reconnaître tout le spectre sonore, transforment le son perçu en signal nerveux. Elles transmettent ensuite les informations recueillies au cerveau via le nerf auditif. Le cerveau interprète alors le signal et permet de comprendre le son entendu.

Le mécanisme de l'audition

L'audition est l'un des sens en perpétuelle activité. L' oreille Oreille L'une des fonctions de l'oreille est de capter puis de transformer les vibrations sonores en impulsions nerveuses envoyées au cerveau, afin de nous permettre de percevoir les sons. Il faut distinguer trois parties :

- L’oreille externe, formée du pavillon et du conduit auditif.
- L’oreille moyenne qui comprend le tympan et les osselets ou chaîne ossiculaire ; du fait de leurs formes caractéristiques, ses osselets s’appellent le marteau, l’enclume et l’étrier ; les sons sont le résultat de vibrations de l’air dans le conduit auditif qui ont pour effet de faire vibrer le tympan, vibrations transmises ensuite le long de la chaine ossiculaire.
- L’oreille interne qu’on appelle aussi labyrinthe du fait de sa complexité ; elle est constituée de trois régions anatomiques : le vestibule et les trois canaux semi-circulaires qui contribuent au sens de l'équilibre, et la cochlée ou le limaçon qui sert à l'audition en codant les vibrations reçues.
sert tout d'abord à collecter, transmettre et amplifier les sons qu'il s'agisse de parole Parole Eléments du support du langage, de la pensée et de la communication, elle est constituée de bruits ou vibrations qui sont codés par les cellules de l’oreille interne pour faire passer sur le nerf auditif l’influx nerveux jusqu’au cerveau. C’est à ce niveau que ces bruits prennent sens pour devenir mots et phrases.
La parole est une composante sur le plan acoustique extrêmement complexe, faite de bruits plus ou moins forts, plus ou moins aigus et dont l’ensemble de ces éléments est indispensable à sa compréhension.
D'où la nécessité d’une bonne audition pour l’entendre et la décrypter.
Plus il y a de bruit dans son environnement, plus il devient difficile de la percevoir.
Même une audition normale est gênée dans le bruit pour comprendre la parole.
La parole a toujours besoin d’un rapport signal sur bruit favorable pour être perçue.
, de bruits ou de musique. Elle protège également le système auditif des sons trop violents. Les ondes sonores pénètrent dans l' oreille Oreille L'une des fonctions de l'oreille est de capter puis de transformer les vibrations sonores en impulsions nerveuses envoyées au cerveau, afin de nous permettre de percevoir les sons. Il faut distinguer trois parties :

- L’oreille externe, formée du pavillon et du conduit auditif.
- L’oreille moyenne qui comprend le tympan et les osselets ou chaîne ossiculaire ; du fait de leurs formes caractéristiques, ses osselets s’appellent le marteau, l’enclume et l’étrier ; les sons sont le résultat de vibrations de l’air dans le conduit auditif qui ont pour effet de faire vibrer le tympan, vibrations transmises ensuite le long de la chaine ossiculaire.
- L’oreille interne qu’on appelle aussi labyrinthe du fait de sa complexité ; elle est constituée de trois régions anatomiques : le vestibule et les trois canaux semi-circulaires qui contribuent au sens de l'équilibre, et la cochlée ou le limaçon qui sert à l'audition en codant les vibrations reçues.
par sa partie externe, le pavillon et la coque dirigent le flux vers le conduit auditif et le tympan. Les vibrations, encore aériennes, sont transformées par le tympan et les trois os en vibrations solidiennes dans la partie moyenne de l' oreille Oreille L'une des fonctions de l'oreille est de capter puis de transformer les vibrations sonores en impulsions nerveuses envoyées au cerveau, afin de nous permettre de percevoir les sons. Il faut distinguer trois parties :

- L’oreille externe, formée du pavillon et du conduit auditif.
- L’oreille moyenne qui comprend le tympan et les osselets ou chaîne ossiculaire ; du fait de leurs formes caractéristiques, ses osselets s’appellent le marteau, l’enclume et l’étrier ; les sons sont le résultat de vibrations de l’air dans le conduit auditif qui ont pour effet de faire vibrer le tympan, vibrations transmises ensuite le long de la chaine ossiculaire.
- L’oreille interne qu’on appelle aussi labyrinthe du fait de sa complexité ; elle est constituée de trois régions anatomiques : le vestibule et les trois canaux semi-circulaires qui contribuent au sens de l'équilibre, et la cochlée ou le limaçon qui sert à l'audition en codant les vibrations reçues.
. Ce flux, en passant dans l' oreille Oreille L'une des fonctions de l'oreille est de capter puis de transformer les vibrations sonores en impulsions nerveuses envoyées au cerveau, afin de nous permettre de percevoir les sons. Il faut distinguer trois parties :

- L’oreille externe, formée du pavillon et du conduit auditif.
- L’oreille moyenne qui comprend le tympan et les osselets ou chaîne ossiculaire ; du fait de leurs formes caractéristiques, ses osselets s’appellent le marteau, l’enclume et l’étrier ; les sons sont le résultat de vibrations de l’air dans le conduit auditif qui ont pour effet de faire vibrer le tympan, vibrations transmises ensuite le long de la chaine ossiculaire.
- L’oreille interne qu’on appelle aussi labyrinthe du fait de sa complexité ; elle est constituée de trois régions anatomiques : le vestibule et les trois canaux semi-circulaires qui contribuent au sens de l'équilibre, et la cochlée ou le limaçon qui sert à l'audition en codant les vibrations reçues.
interne, se transforme en signal nerveux.

Les différentes étapes et transformations que subit le son entre l' oreille Oreille L'une des fonctions de l'oreille est de capter puis de transformer les vibrations sonores en impulsions nerveuses envoyées au cerveau, afin de nous permettre de percevoir les sons. Il faut distinguer trois parties :

- L’oreille externe, formée du pavillon et du conduit auditif.
- L’oreille moyenne qui comprend le tympan et les osselets ou chaîne ossiculaire ; du fait de leurs formes caractéristiques, ses osselets s’appellent le marteau, l’enclume et l’étrier ; les sons sont le résultat de vibrations de l’air dans le conduit auditif qui ont pour effet de faire vibrer le tympan, vibrations transmises ensuite le long de la chaine ossiculaire.
- L’oreille interne qu’on appelle aussi labyrinthe du fait de sa complexité ; elle est constituée de trois régions anatomiques : le vestibule et les trois canaux semi-circulaires qui contribuent au sens de l'équilibre, et la cochlée ou le limaçon qui sert à l'audition en codant les vibrations reçues.
et le cerveau expliquent la multitude de complications envisageables. En effet, le moindre dérèglement peut amoindrir la qualité du son perçu voire même interrompre toute transmission.