Laudio.fr, 1er réseau d'Audioprothésistes Indépendants

Laudio.fr est le 1er réseau d'audioprothésistes indépendants en France.

Laudio.fr est également un site d'information sur les appareils auditifs destiné au grand public.

Il dispose d'un catalogue de marques (appareils auditifs invisibles et prothèses auditives et solutions d'entretien) et d'un annuaire d'audioprothésistes indépendants installés en France métropolitaine et dans les DOM TOM.

Des prothèses auditives invisibles

Afin de trouver des appareils auditifs discrets qui vous conviendront et qui seront adaptées à vos besoins, nous vous recommandons de demander conseil à votre audioprothésiste. Il est également conseillé de consulter régulièrement votre médecin ORL afin de surveiller votre audition et faire un test audiogramme.

Plusieurs grandes marques sont spécialistes des appareils pour les problèmes d'audition et vous pouvez les retrouver chez un de nos audioprothésistes Indépendants sur notre site. Retrouvez nos marques d'appareils auditifs intra-auriculaires enfant et adulte : AM, Audiomedi, Bernafon, Biotone, Ivox, Oticon, Phonak, Resound, Sebotek, Siemens, Sonic, Starkey, Unitron, Vivatone, Widex, etc ...

Large choix d’appareils auditifs chez Laudio.fr

Les prothèses auditives corrigent l'audition : Hyperacousie, Presbyacousie, Surdité.

Votre audioprothésiste vous propose un large choix d’aides auditives de dernières générations, fabriquées par les plus grandes marques, afin de répondre au mieux à vos besoins.

Expertise et accompagnement

Votre audioprothésiste est un professionnel de santé diplômé d’État. Expert de l’audition, il vous assure une adaptation et un suivi régulier.

Bilan auditif gratuit

Votre audioprothésiste réalise gratuitement, sur rendez-vous, un bilan de votre gène auditive.

Essai sans engagement

Il vous est possible de tester librement vos aides auditives et dans toutes les situations de votre vie quotidienne.

Acouphènes : Symptômes, causes et traitement

Si vous êtes gêné, de façon temporaire ou permanente, par des sons qui ressemblent tantôt à un tintement, un sifflement, un ronronnement ou encore un bourdonnement, vous pourriez probablement souffrir d'acouphènes. 10 % de la population ressent ces sons désagréables en permanence. Mais pourquoi les entend-on et comment y faire face ? Petit éclairage sur ce phénomène sonore peu compris...

L' oreille Oreille L'une des fonctions de l'oreille est de capter puis de transformer les vibrations sonores en impulsions nerveuses envoyées au cerveau, afin de nous permettre de percevoir les sons. Il faut distinguer trois parties :

- L’oreille externe, formée du pavillon et du conduit auditif.
- L’oreille moyenne qui comprend le tympan et les osselets ou chaîne ossiculaire ; du fait de leurs formes caractéristiques, ses osselets s’appellent le marteau, l’enclume et l’étrier ; les sons sont le résultat de vibrations de l’air dans le conduit auditif qui ont pour effet de faire vibrer le tympan, vibrations transmises ensuite le long de la chaine ossiculaire.
- L’oreille interne qu’on appelle aussi labyrinthe du fait de sa complexité ; elle est constituée de trois régions anatomiques : le vestibule et les trois canaux semi-circulaires qui contribuent au sens de l'équilibre, et la cochlée ou le limaçon qui sert à l'audition en codant les vibrations reçues.
n'est qu'un lieu de passage... c'est le cerveau qui traite les sons

Pour comprendre les acouphènes et déterminer leurs causes, il faut d'abord avoir conscience d'une chose : si nos oreilles nous permettent d'écouter, c'est notre cerveau qui traite l'information et qui interprète les sons. Parmi nos 5 sens, il n'y en a qu'un qui fonctionne à temps plein : l'ouïe, et cela jusque dans notre sommeil. Le cerveau traite en continu les bruits que nous percevons. Mais avant de pouvoir trier ces informations, les sons passent consécutivement par 3 étapes nécessaires : l' oreille Oreille L'une des fonctions de l'oreille est de capter puis de transformer les vibrations sonores en impulsions nerveuses envoyées au cerveau, afin de nous permettre de percevoir les sons. Il faut distinguer trois parties :

- L’oreille externe, formée du pavillon et du conduit auditif.
- L’oreille moyenne qui comprend le tympan et les osselets ou chaîne ossiculaire ; du fait de leurs formes caractéristiques, ses osselets s’appellent le marteau, l’enclume et l’étrier ; les sons sont le résultat de vibrations de l’air dans le conduit auditif qui ont pour effet de faire vibrer le tympan, vibrations transmises ensuite le long de la chaine ossiculaire.
- L’oreille interne qu’on appelle aussi labyrinthe du fait de sa complexité ; elle est constituée de trois régions anatomiques : le vestibule et les trois canaux semi-circulaires qui contribuent au sens de l'équilibre, et la cochlée ou le limaçon qui sert à l'audition en codant les vibrations reçues.
externe, l' oreille Oreille L'une des fonctions de l'oreille est de capter puis de transformer les vibrations sonores en impulsions nerveuses envoyées au cerveau, afin de nous permettre de percevoir les sons. Il faut distinguer trois parties :

- L’oreille externe, formée du pavillon et du conduit auditif.
- L’oreille moyenne qui comprend le tympan et les osselets ou chaîne ossiculaire ; du fait de leurs formes caractéristiques, ses osselets s’appellent le marteau, l’enclume et l’étrier ; les sons sont le résultat de vibrations de l’air dans le conduit auditif qui ont pour effet de faire vibrer le tympan, vibrations transmises ensuite le long de la chaine ossiculaire.
- L’oreille interne qu’on appelle aussi labyrinthe du fait de sa complexité ; elle est constituée de trois régions anatomiques : le vestibule et les trois canaux semi-circulaires qui contribuent au sens de l'équilibre, et la cochlée ou le limaçon qui sert à l'audition en codant les vibrations reçues.
moyenne et l' oreille Oreille L'une des fonctions de l'oreille est de capter puis de transformer les vibrations sonores en impulsions nerveuses envoyées au cerveau, afin de nous permettre de percevoir les sons. Il faut distinguer trois parties :

- L’oreille externe, formée du pavillon et du conduit auditif.
- L’oreille moyenne qui comprend le tympan et les osselets ou chaîne ossiculaire ; du fait de leurs formes caractéristiques, ses osselets s’appellent le marteau, l’enclume et l’étrier ; les sons sont le résultat de vibrations de l’air dans le conduit auditif qui ont pour effet de faire vibrer le tympan, vibrations transmises ensuite le long de la chaine ossiculaire.
- L’oreille interne qu’on appelle aussi labyrinthe du fait de sa complexité ; elle est constituée de trois régions anatomiques : le vestibule et les trois canaux semi-circulaires qui contribuent au sens de l'équilibre, et la cochlée ou le limaçon qui sert à l'audition en codant les vibrations reçues.
interne. Les ondes sonores qui nous parviennent sont alors amplifiées, transformées en impulsions électriques, envoyées au cerveau et transposées en audition réelle.
Les acouphènes peuvent avoir plusieurs origines : exposition à des sons forts, bruits d'impact brusques, réaction à des médicaments, détresse émotionnelle, stress, blessures à la tête ou au cou... Mais ils peuvent aussi tout simplement être dus à la presbyacousie Presbyacousie Trouble de l’audition plus ou moins marqué selon les individus et qui résulte du vieillissement. Elle est définie comme une perte progressive de l'audition liée à l'âge, bilatérale et symétrique, surtout dans les fréquences élevées ou aigues.
Le parallèle avec la presbytie est évident : un processus de vieillissement normal de la vision qui apparaît classiquement entre 40 et 45 ans.
Après 60 ans, une personne sur quatre souffre de presbyacousie, gênante dans 2/3 des cas. Après 65 ans, la presbyacousie touche une personne sur trois et une personne sur deux après 70 ans.
, le processus de vieillissement naturel de l'ouïe. Nombreux sont les experts qui pensent que notre cerveau crée lui-même l' acouphène Acouphène Bourdonnement, sifflement ou tintement ressentis dans le crâne ou dans l'oreille, d'un seul ou des deux côtés. Un phénomène courant chez beaucoup de personnes, pour l'avoir ressenti de manière temporaire après une exposition au bruit ou après une période de stress. Les acouphènes sont alors de faible intensité et disparaissent au bout de quelques minutes ou de quelques heures.
On distingue les acouphènes objectifs (5 % des cas) perçus par l'entourage de la personne, des acouphènes subjectifs (95 % des cas) perçus par la personne seule.
Les acouphènes ont des origines, des causes et des symptômes divers.
Les acouphènes peuvent être un symptôme d'alerte de l'atteinte auditive, mais lorsqu'ils perdurent au-delà de quelques mois, ils constituent une véritable gêne souvent douloureuse. Il est indispensable de consulter.
, alors que ce son n'existe pas vraiment, en interprétant mal les signaux provenant de l' oreille Oreille L'une des fonctions de l'oreille est de capter puis de transformer les vibrations sonores en impulsions nerveuses envoyées au cerveau, afin de nous permettre de percevoir les sons. Il faut distinguer trois parties :

- L’oreille externe, formée du pavillon et du conduit auditif.
- L’oreille moyenne qui comprend le tympan et les osselets ou chaîne ossiculaire ; du fait de leurs formes caractéristiques, ses osselets s’appellent le marteau, l’enclume et l’étrier ; les sons sont le résultat de vibrations de l’air dans le conduit auditif qui ont pour effet de faire vibrer le tympan, vibrations transmises ensuite le long de la chaine ossiculaire.
- L’oreille interne qu’on appelle aussi labyrinthe du fait de sa complexité ; elle est constituée de trois régions anatomiques : le vestibule et les trois canaux semi-circulaires qui contribuent au sens de l'équilibre, et la cochlée ou le limaçon qui sert à l'audition en codant les vibrations reçues.
.

Faire face aux acouphènes et combattre l'inconfort

Les acouphènes ne se guérissent pas... Mais il est néanmoins possible de les atténuer ! De nombreuses personnes qui souffrent d'acouphènes ont également des problèmes d'audition. Mais si les acouphènes peuvent être associés souvent avec perte auditive, il ne s'agit pas pour autant d'une maladie. Parfois, ils n'ont aucune raison apparente. Franchement dérangeants, ces sons peuvent devenir une source d'anxiété et mener à l'insomnie. Pour aller mieux et résoudre ces problèmes rapidement, il est important de se rendre chez un médecin spécialiste. Ensemble, vous trouverez la solution adaptée.

Si les acouphènes ne disparaissent que dans peu de cas, vous pourrez néanmoins réduire leur impact sur votre vie. Diverses thérapies existent pour diminuer votre gêne. La thérapie sonore permet au cerveau de se concentrer sur un son et de faire abstraction des autres, comme le proposent certains masqueurs d'accouphènes. Mais une aide auditive se révélera être la meilleure solution afin de limiter votre inconfort auditif.